Tests : une stratégie gouvernementale solide !

En janvier, la France a testé par habitant 2,5X plus que la Suisse et l’Allemagne, 1,5X plus que l’Espagne et l’Italie.

Pour ce nouveau billet d’humeur, je voudrais aborder la question de la politique sanitaire du Gouvernement. Je lis ou j’entends, ici ou là, sur les réseaux sociaux et dans les médias, que l’on critique la gestion de cette crise sanitaire. J’aimerais rappeler quelques éléments, afin que l’on évite de pratiquer la mauvaise foi. En effet, la politique de tests de la France est le fruit d’un engagement inédit de l’Etat :

  1. Gratuité : les tests sont totalement gratuits en France, depuis le 31 janvier 2020, et pour tout le monde. C’est unique en Europe ! Pour une personne asymptomatique souhaitant se faire tester, il faut ainsi débourser près de 120€ en Allemagne ou en Espagne, jusqu’à 350€ au Royaume-Uni ;
  2. Proximité : On compte plus de 12000 points de tests en France, sans compter les entreprises, les écoles et les collectivités locales ;
  3. Rapidité : 92% des résultats de tests sont désormais rendus en moins de 24h ;
  4. Traçabilité : notre dispositif était calibré en mai dernier pour 700000 tests par semaine, nous l’avons porté à 1 million de tests/semaine en septembre, 2 millions en novembre et, pendant la semaine précédant Noel, nous avons réalisé 3,5M de tests, sans augmentation des délais d’attente. En janvier, la France a testé par habitant 2,5X plus que la Suisse et l’Allemagne, 1,5X plus que l’Espagne et l’Italie.
  5. Ecoles : pour accompagner le maintien de l’ouverture des écoles, des capacités de test sont disponibles dans les établissements scolaires : 300000 tests par semaine peuvent être réalisés dans les établissements scolaires ;
  6. Efficacité : Plus de la moitié des personnes infectées par le Sars-CoV-2 sont détectées, la capacité étant passée de 12% en juin à 31% en juillet-août, 45% en septembre/début octobre et 60% mi-octobre/fin-novembre ;
  7. Suivi :  à chaque fois qu’un résultat positif est entré dans le logiciel SIDEP, les équipes de l’Assurance-maladie prennent contact avec la personne pour retracer avec elle ses cas contacts à risque, qui sont contactés dans les 24h ;
  8. Tracing : l’application « Tous Anti-Covid » permet d’assurer l’identification et le tracing des personnes que le cas positif pourrait avoir croisées mais ne connaîtrait pas. A ce jour, elle a été téléchargée 12,8 M de fois ; 120 000personnes ont déclaré à l’application qu’elles étaient positives au COVID, ce qui a permis de signaler à près de 67 000 personnes qu’elles avaient été potentiellement exposées au virus.

Ces huit points me semblent démontrer à quel point, contrairement à ce que peux dire l’opposition, le Gouvernement a su prendre la mesure économique et sociale de cette pandémie. A très bientôt pour de nouveaux billets !