Nous avons besoin d’Europe ! Exprimez-vous !

L’Europe est à la hauteur de nos exigences. En cette journée de l’Europe ce dimanche 9 mai, retour sur une histoire d’actions communes. Hier, comme tous les 9 mai, nous avons célébré la Journée de l’Europe. Aujourd’hui, nous avons accueilli le Secrétaire d’Etat aux Affaires européennes Clément BEAUNE, en visite à Poitiers. Il y a...

L’Europe est à la hauteur de nos exigences. En cette journée de l’Europe ce dimanche 9 mai, retour sur une histoire d’actions communes. Hier, comme tous les 9 mai, nous avons célébré la Journée de l’Europe. Aujourd’hui, nous avons accueilli le Secrétaire d’Etat aux Affaires européennes Clément BEAUNE, en visite à Poitiers. Il y a ceux qui en partagent profondément les convictions et d’autres qui feraient tout pour en sortir.

Il existe aussi des femmes ou hommes politiques qui changent d’avis, opportunément, concernant la nécessité de l’Europe dans la politique de la France. Mieux vaut éviter les postures et se résoudre à la vérité : l’Europe nous rassemble autour de ce que nous sommes, et porte en elle non moins que les valeurs d’une civilisation.

À la fin de la Seconde guerre mondiale succède le début de la paix durable. Les pères fondateurs de l’Europe, dont les français Robert Schuman et Jean Monnet se retrouvent autour d’un même désir : celui d’unir des États démocratiques pour en garantir la paix.

Pour ce faire, l’Europe commence par une gestion matérielle commune avec la création de la CECA (Communauté Économique de l’Acier et du Charbon) en 1951, qui devient ensuite marché commun en 1957 avec le Traité de Rome instituant la CEE (Communauté Économique Européenne).C’est ensuite, dès 1986, un espace dans lequel peuvent circuler librement les marchandises, les capitaux, les services et les hommes. Enfin, les États finiront par faire véritablement union en 1992 grâce à l’espace Schengen et l’euro, qui feront tomber les frontières et nous uniront dans un destin commun. 

« L’Europe, c’est d’abord une idée. Une idée portée depuis des siècles par des pionniers, des optimistes, des visionnaires. » Emmanuel Macron

Mais nous pouvons toujours en faire plus pour notre Europe. Avec la démocratie comme boussole de nos actions, nos institutions européennes lancent officiellement une grande consultation des citoyens pour savoir ce qu’ils attendent, très concrètement, de l’Union européenne. Parce que nous sommes tous citoyens européens, nous pouvons tous faire entendre notre voix ! Contribuez à notre participation à la conférence pour l’avenir de l’Europe juste ici.


En plus de nos décisionnaires politiques et de nos 23 eurodéputés Renaissance, les citoyens portent tous une cause qui leur tient à cœur pour l’Europe. Si vous aussi voulez vous engager, créez ou soutenez une cause sur pourunecause.fr !Tous ces efforts payent ! Nos actions affirment le modèle de l’Europe et nos convictions se font entendre dans le monde.

Pour que personne ne tente de nous dicter nos lois. Face à ceux qui pensent que l’Europe est le problème, nous leur répondons qu’elle est la solution. Face à ceux qui pensent que l’Europe n’est pas assez ambitieuse, nous leur répondons que c’est à nous d’être exigeant. C’est là le guide de notre action depuis 4 ans, et celui de la liste européenne Renaissance. L’Europe en est capable ! Faisons-la grandir !