Le combat contre le Covid19 n’est pas terminé

Aller vite, plus vite que le virus, c’est la stratégie que nous devons adopter. Nous sommes d’ores et déjà dans la quatrième vague. Le variant Delta est majoritaire et beaucoup plus contagieux, et l’unique solution reste la vaccination. Le Président de la République a fixé les grands axes de sa stratégie le 12 juillet dernier,...

Aller vite, plus vite que le virus, c’est la stratégie que nous devons adopter.

Nous sommes d’ores et déjà dans la quatrième vague. Le variant Delta est majoritaire et beaucoup plus contagieux, et l’unique solution reste la vaccination. Le Président de la République a fixé les grands axes de sa stratégie le 12 juillet dernier, et Jean Castex les a confirmés lors de son intervention au conseil de défense sanitaire. Le projet de loi sanitaire doit encore être débattu à l’Assemblée, mais depuis ce 21 juillet mercredi le passe sanitaire est déjà obligatoire dans les lieux culturels. Le gouvernement table sur une adoption définitive du texte ce week-end.

Le projet de loi relatif à la gestion de la crise sanitaire a été présenté au Conseil des ministres du 19 juillet 2021 en procédure accélérée. Ce dernier prévoit tout d’abord d’étendre le passe sanitaire à de nombreuses activités de la vie quotidienne : les activités de loisirs, les bars et restaurants, les grands magasins et centres commerciaux (à condition que “l’accès des personnes aux biens et produits de première nécessité sur le territoire concerné” soit garanti),  les transports publics pour les trajets longs,  les hôpitaux, les EHPAD et les autres établissements sociaux.

Les personnels qui travaillent dans ces lieux, établissements ou services ne seront soumis au passe sanitaire qu’à partir du 30 août 2021. À défaut de présenter ce dernier, leur contrat de travail pourra être suspendu voire définitivement rompu. Des sanctions sont également prévues en cas de non-présentation par le public de ce Pass. Des aménagements pour les mineurs et pour les personnes justifiant d’une contre-indication médicale à la vaccination vont bientôt être fixées par décret. 

Par ailleurs, le texte élargit considérablement les possibilités d’isolement jusqu’à fin 2021. Toutes les personnes dépistées positives au Covid-19 pourront être placées à l’isolement pendant dix jours à leur domicile. Mais l’isolement ne s’appliquera plus pour les personnes vaccinées, car elles ne seront plus considérées comme cas contacts. 

Enfin, nous avons une stratégie «territorialisée» de lutte contre le Covid : les Préfets pourront prendre de nouvelles mesures de restrictions au niveau local. L’objectif principal étant toujours de convaincre les non-vaccinés. Plus de 3 millions de français ont pris rendez-vous depuis l’allocution présidentielle et l’exécutif mise sur 50 millions de vaccinés au mois d’août.

Ainsi, il ne reste qu’une chose à faire : se faire vacciner !