Le plan “1 jeune 1 solution” fête sa première année !

Je crois qu’on ne peut contester que la situation des jeunes est tout à fait préoccupante. Deux millions de jeunes vivent sous le seuil de pauvreté, et représentent la moitié de la population la plus pauvre en France. De plus, selon l’Insee, en 2019, en France, 12,9 % des jeunes de 15 à 29 ans...

Je crois qu’on ne peut contester que la situation des jeunes est tout à fait préoccupante.

Deux millions de jeunes vivent sous le seuil de pauvreté, et représentent la moitié de la population la plus pauvre en France. De plus, selon l’Insee, en 2019, en France, 12,9 % des jeunes de 15 à 29 ans ne sont ni salariés, ni étudiants, ni en formation. Cette situation s’est fortement dégradée depuis la crise sanitaire. La solution semble ainsi résider dans les politiques de création d’emplois, d’orientation, et de formation.

C’est donc pour permettre aux jeunes d’accéder au marché du travail, sortir de leur précarité et construire leur avenir, que le Gouvernement a mis en place le Plan « 1 jeune, 1 solution ». Ce dernier vise à former 200 000 jeunes, entre 16 et 25 ans, vers les secteurs et les métiers de demain tout en accompagnant ceux qui sont éloignés de l’emploi en construisant 300 000 parcours d’insertion sur mesure. Cela favorise l’employabilité des jeunes au lieu de les maintenir dans l’inactivité et la précarité.

De plus, ce plan comprend des points majeurs. Tout d’abord, la compensation de charges de 4 000 € pour les entreprises recrutant un jeune de moins de 26 ans, qui a été prolongée jusqu’au 31 mai 2021. Ensuite, l’aide de 8 000 € pour le recrutement d’un alternant d’au moins 18 ans. Et enfin, des missions de service civique supplémentaires ont été créées pour permettre à davantage de jeunes de s’engager.

Au bout d’un an de service, le plan du Gouvernement a ainsi permis de freiner fortement la hausse du chômage des jeunes pendant la crise sanitaire, qui s’est maintenu à moins de 6% sur 18 mois. Au passage, il a permis une hausse spectaculaire des entrées en apprentissage : plus 42% en un an! 

Enfin, ce Plan favorise le maintien du rythme des embauches de jeunes. Près de  1,8 million de jeunes de moins de 26 ans ont été recrutés en CDI ou en CDD de plus de trois mois entre août 2020 et mai 2021. Tout cela a été possible grâce à ce Plan de 9 milliards d’euros qui soutient notre jeunesse et donc l’avenir de notre pays!

1jeune1solution.gouv.fr